DSCF7124.JPG
BA9A0353.JPG
DSCF7133.JPG
DSCF7186.JPG
DSCF7168_edited.jpg
experimentation PHOTO 4.png
croquis confessional1.jpg
367539.jpg

 

 

Confessional
 

Le « Confessional » s’affranchit encore différemment du rapport scène/salle. Il fait aussi théâtre par le rapport qu’il induit entre ses protagonistes et sa mise en scène de la parole. il offre une expérience en tout intimité entre écoutant et écouté. La situa- tion crée une très grande proximité entre les deux protagonistes tout en les isolant. Elle produit une sensation de préciosité de la parole. On est confronté à l’absence/présence des corps seulement reliés par le fil ténu de la parole, à travers le moucharabié.

 

Mais est ce que la voix suffit à la performance ? A quel point performeur et spectateur ont besoin l’un de l’autre physiquement ?

conf2.jpg
confessional3.jpg
conf 1.jpg

"Nécessaire est la relation qui unit deux personnes, chacune à l’un et l’autre bout d’une impalpable vibration sonore. Que se passe-t-il quand ce fil invisible unit non pas seulement une bouche à une oreille, mais deux regards, deux esprits, deux souffles, deux vies, dans un même instant ?" Henri Gougaud, Renaitre par les contes : le rire de la grenouille

 2019
Métal, Moquette